Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Où comment rebondir de façon magnifique!

Je vous ai déjà parlé plus d'une fois d'Alizée Froment, cavalière talentueuse de dressage et de spectacle, et aussi auteure de talent (son histoire avec son Mistral est un livre à avoir dans toute bibliothèque équestre).

 

Elle devait présenter ce week-end aux Longines Honk Kong Masters ses spectacles Ballerines et Trio d’étoiles avec Mistral du Coussoul et Sultan et la danseuse Aurelia Lefaucheux. Une belle mise en lumière pour la cavalière française de pouvoir présenter son spectacle dans un tel évènement.

 

Mais le destin apporte parfois des péripéties dont on se passerait bien :  des chevaux ont été atteints de fièvre lors du Jumping de Bordeaux au cours duquel Alizée Froment présentait son spectacle. Ses chevaux sont en pleine forme mais interdiction leur ai faite de gagner Hong-Kong. Alors que la cavalière est déjà sur place avec Aurelia Lefaucheux , ses chevaux sont bloqués en France... !

 

Je reprends les mots qu'Alizée Froment laissait alors sur sa page Facebook (les photos en viennent aussi) , déception à la hauteur du rêve...

La nouvelle est tombée de façon définitive ce soir, après 5 jours de démarches administratives ayant ressemblé à un parcours du combattant, qui auront mobilisé des dizaines de personnes à nos côtés. Les deux chevaux sont pourtant en parfaite santé, tests cliniques à l'appui, dossiers administratifs remplis. Ils resteront donc sur le territoire européen lorsque nous sommes bloqués à Hong Kong jusqu'à mardi prochain, les boxs remplis de copeaux, le matériel installé dans la sellerie, les costumes repassés, et les décors prêts à rentrer sur scène.
La vie offre parfois de bien grandes désillusions. Nous y aurons cru jusqu'au bout, heure par heure. Il faut désormais se tourner vers le futur, mais ce soir, c'est difficile.

 

Mais le lendemain, la cavalière se lance dans un nouveau défi, le spectacle se fera malgrè tout! Ne reste "qu'à" trouver un cheval sur place... Christophe Ameeuw accepte de lui prêter pour l'occasion un cheval de jumping, et voilà Graffiti prêt à se métamorphoser en cheval de dressage.

S'apprivoiser, le mettre en confiance, s'adapter. En deux jours, il a tout à découvrir, les lumières , la danseuse qui va virevolter à ses côtés, et la chorégraphie du spectacle doit être totalement remodelée pour être adaptée à ses capacités, pas question pour lui d'exécuter certains airs de dressage, et pour qu'il se sente dans son élément,  ce sont deux cavalettis qui sont intégrés au spectacle. 


alizee-froment-honk-kong.jpg

Et au soir de la première du spectacle, la magie a opéré. Un spectacle bien différent de celui qui était prévu, mais qui restera dans les mémoires.

Les mots d'Alizée Froment :
Et voici la première de l'adaptation de "Ballerines" terminée. Un Graffiti concentré, attentif, donnant son maximum avec une immense générosité. La nouvelle de notre aventure a couru dans les couloirs du jumping et très nombreux sont les cavaliers, grooms, et techniciens qui nous ont encouragés avec beaucoup de gentillesse et de bienveillance. Au final, le spectacle ne ressemble certes pas à ce que nous présentons d'habitude, mais c'est une très belle histoire humaine.

alizee-froment-ballerines.jpg


Belle preuve de ténacité et de capacité à rebondir! Bravo Alizée, Aurélia et Graffiti et bon deuxième spectacle aujourd'hui



Tag(s) : #spectacles équestres