Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DSCF4871.JPG

  la conclusion de la journée!

un Eros et sa bi-pède en mode récupération!

DSCF4867.JPG

  Tout avait pourtant fort bien commencé, récupération du dadou au pré, on prend la direction de la cour, soleil, ciel bleu, calme , quiétude... la douceur tourangelle quoi... et tout d'un coup... au secours! et pour une fois, j'étais assez d'accord avec Eros....

DSCF4869.JPG

  une route étroite, bordée de fossés peu engageants et déboulant derrière nous... chevaux... voitures suiveuses... chasse à courre... Je me retrouve avec un Eros partant en crabe, piaffant, ronflant, version y pô moyen de fuir très loin de toute cette agitation? Impossible de se mettre de côté, le fossé est trop profond, aucune entrée de champ ou de chemin à proximité.... Les chevaux nous doublent, ok, ça passe, juste à prier pour que le mousqueton de ma longe tienne le coup, et que surtout Eros continue à m'écouter, se sentir toute petite tout à coup avec mes 48 kilos au bout de la longe...

Une voiture suit les chevaux et nous double aussi , en un instant, c'est l'image du début de L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux qui surgit.. vous voyez le genre? Moi, pas du tout zen sur le coup!

Une voiture, ok, les quinze qui suivent, ça ne va pas le faire.

Je sors ma voix de cour de récréation, mes grands gestes les plus explicites pour leur faire comprendre que ce serait drôlement sympa de me laisser atteindre l'entrée d'un chemin où me garer un peu plus loin, z'ont l'air d'avoir compris, mais ça m'a paru drôlement long pour l'atteindre !...

Eros en mode "je me cache derrière môman"...arrivée enfin dans le chemin, pouvoir s'écarter de la route, Eros continue à souffler comme pas possible, défilé des voitures devant nous, puis des vélos, sous fond d'aboiements et de trompes... et puis, aussi soudainement que c'était arrivé, retour du calme et du silence...

 

Finir d'arriver aux écuries... il faudra bien encore 10 bonnes minutes pour que la pression redescende côté Eros (à grand renfort du fameux bloc à lécher), moi de mon côté bien le double à me défouler sur la couche de boue recouvrant les balzanes à grand renfort d'étrille puis de douche, et enfin.... se poser.... fatiguée... et je crois que côté dadou, même constat...

 

DSCF4870.JPG

  Alors on va quand même sortir la selle histoire ne ne pas perturber encore plus Eros en commençant à le préparer sans le monter, mais au bout d'un quart d'heure en carrière, retour au pré... dans le calme cette fois, en croisant simplement mimine...

DSCF4875.JPG

Allez, tout est bien qui finit bien!

Tag(s) : #un cheval au quotidien...