Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous sommes vraiment dans les soirées les plus courtes... arrivée au plus tôt à 17h30 aux écuries, ce qui tient déjà du miracle , ne parler à aucun parent , ni collègue, ni employé municipal à la sortie de l'école, charger cahiers à corriger et nécessaire pour les préps à toute allure dans choupette (mon cheval moteur!), ne rencontrer ni groupe de touristes, ni tracteur, ni cervidés en déroute sur la route, changement de tenue ultra-rapide, et ... il fait déjà nuit ou presque!

Qu'à cela ne tienne, Eros m'a entendue et s'impatiente à la barrière, la fraîcheur du soir est souvent synonyme de regain d'énergie, piaffer devant la sortie du pré, ok, on y va.

Un coup de brosse ultra rapide pour vérifier qu'il n'y a pas de bobo, curer les pieds, la grande longe et nous voilà dans la carrière!

Je me repère aux balzanes!

DSCF1185.JPG

Deux ou trois tours en main pour commencer pour vérifier s'il n'y a pas de raideur particulière et échauffer aussi la bi-pède, quelques jambettes, reculer en main et autres vérifications et prétexte à récompense, et on met le cheval sur le cercle!

Dans la pénombre du crépuscule, un Eros plus attentif à son poser de sabot, et moins aux potentielles bêtises, les crocodiles doivent dormir à cette heure là, une détente appliquée, beaucoup de pas, un peu de trot, un tour ou deux au galop,  du silence, de l'attention, c'est chouette finalement le coucher du soleil!

DSCF1183.JPG

Dommage que les nuages nous gâchent le spectacle!

Et trouver le mode de photos nuit sur l'appareil, bof côté résultat...

DSCF1190.JPG

Un dernier arrêt avant de revenir à la lumière des écuries pour un pansage cette fois plus approfondi et les fameuses carottes au retour au pré...

DSCF1197.JPG

Vivement l'heure d'été!

Tag(s) : #éthologie longe liberté travail à pied