Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Marie-Henriette de Habsbourg-Lorraine (née à Pest, Autriche-Hongrie [maintenant Budapest, Hongrie] le 23 août 1836, et morte à Spa, Belgique le 19 septembre 1902) est la deuxième reine des Belges. Elle était la fille de l'archiduc-comte palatin de Hongrie (en) Joseph de Habsbourg-Lorraine (1776-1847) et de l'archiduchesse née Dorothée de Wurtemberg1.

 

Cavalière émérite, passionnée de chevaux au point de leur prodiguer elle-même ses soins au mépris des convenances de l'époque, jeune fille joviale, elle a fait un mariage de raison en 1853 avec l'austère duc de Brabant (futur roi Léopold II de Belgique). En effet la jeune monarchie belge, issue d'une révolution qui avait mis sur le trône un roi luthérien (1830-1831), cherchait une épouse issue d'une dynastie prestigieuse et catholique lui permettant d'entrer pour de bon dans le cercle fermé des têtes couronnées.

Les caricaturistes prétendirent que c'était le mariage d'un palefrenier et d'une religieuse (la religieuse étant le duc de Brabant)...

reine-belgique.JPG

Le couple aura quatre enfants : la princesse Louise, le prince héritier Léopold, les princesses Stéphanie et Clémentine.

 

Un couple si mal assorti ne pouvait durer. Timide et capricieux, le duc de Brabant ne fit aucun effort pour s'accorder avec sa femme et, son austérité se muant en un cynisme méprisant et égoïste, se livra sans pudeur à l'adultère. Lors de son couronnement, il refusa que la reine, pourtant mère de ses trois enfants dont le prince héritier, soit associée aux cérémonies.

Le décès (en 1869) de leur fils unique, le duc de Brabant âgé de 10 ans, s'il affecta profondément les souverains (pour des raisons affectives chez la reine mais également politiques chez le roi), amplifia la mésentente des époux. Le roi dans un réflexe dicté par le désespoir tenait sa femme pour responsable de la mort de l'enfant. Celui-ci jouant dans le parc était tombé dans un bassin et avait contracté une pneumonie qui l'emporta.

L'année suivante éclata la guerre franco-prussienne et, si le souverain belge parvint à sauvegarder l'indépendance de son pays, la reine se dévoua aux soins des blessés. Le couple vécut alors séparément. Le roi, n'ayant plus de fils, chercha à déshériter ses filles et se voua peu après à la colonisation du Congo.

La reine se retira à Ostende et à Spa, pleine de dignité, se consacra à l'éducation de ses filles et fut une souveraine solitaire et très discrète mais qui avait perdu sa joie de vivre. Elle s'entoura d'artistes et s'adonna à la musique, à la peinture et à l'équitation mais aussi à des œuvres charitables.

La reine Marie-Henriette est inhumée dans la crypte royale de l'Église Notre-Dame de Laeken.

wikipédia

Tag(s) : #Equitation en amazone : célébrités (reine...)