Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

  Objectif du jour du travail du cheval en carrière : recherche et conservation du calme et de la décontraction du dit cheval!

 

Après plusieurs séances un peu explosives, les conditions étaient aujourd'hui réunies pour qu'il en soit de même, vent (et bruits inquiètants en tout genre qu'il entraîne), jeune copain longé à l'autre bout de la carrière... et en effet, dès les premières foulées ça swingue!

 

Arrêt , observation et analyse de l'environnement, non, il n'y a pas de crocodiles au bord de l'étang, tout va bien!

gérer cheval chaud

On va donc revoir les objectifs à la baisse et n'en garder qu'un : zen, soyons zen!

Pour cela, mon ami principal  : le déplacement latéral!

Occuper les pattes et l'esprit, pour éviter l'explosion. Multiplier les exercices pour calmer le cheval chaud, et ne pas faire monter la sauce!

 

On va donc tournicoter un bon moment au pas sur un cercle en utilisant toutes les combinaisons possibles : hanches en dedans, en dehors, pli interne, contre incurvation... petite volte à l'intérieur du dit cercle, demi-volte et demi-volte renversée toujours dans le cercle pour changer de main en esquissant toujours quelques foulées en cession à la jambe ou en appuyer, bref, concentration, concentration!

Gratouilles au garrot et félicitations vocales, tout est bon pour positiver et finir de convaincre Eros que tout va définitivement bien.

Ne demander que des exercices que le cheval réussit habituellement, à ce stade de la détente, tout doit être fait pour ne pas rajouter de pression ou de tension!

 

Et cela porte ses fruits, un seul coup-de-cul en tout début de séance pour accompagner un départ au galop du poulain longé à l'autre bout de la carrière, et ensuite, RAS!

travail cheval nerveux

L'alternance contre-incurvation / incurvation favorise la descente de l'encolure, se détendre, laisser les rênes s'allonger au fur et à mesure de l'extension de l'encolure, le pas qui s'allonge, rester vigileant à la moindre tentative de départ au galop intempestive mais autoriser le relachement, faire confiance pour favoriser la décontraction....

 

Des pauses arrêts - rênes longues, et puis se caller sur un petit cercle au trot, toute petite cadence au départ, garder le contrôle, ne pas tolérer la moindre accélération non demandée. Rester toujours zen et en cas de desoin raccourcir le cercle (vive la spirale!) et le réagrandir que le calme revient et que les crocodiles imaginaires s'éloignent! J'évite ces jours-là le travail sur les transitions rapprochées qui a tendance à faire chauffer Eros encore plus.

Les barres au sol peuvent être également un bon outil pour canaliser.

 

Fixer le cadre et laisser faire... alterner là encore pli interne et externe jusqu'à retrouver la même attitude étendue qu'au pas... ne surtout pas se crisper soi-même... souffler...

 

Concentration intense et travail sur soi pour résister à la tentation de raccourcir les rênes , ne surtout pas entrer dans un rapport de force perdu d'avance....  bref, la séance aura duré à peine une demi-heure, mais en restant tout du long en phase , objectif atteint!

 

 

 

Tag(s) : #séance de travail du cheval -dressage - CSO...