Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

  La troisième version de l'évolution du parcours du mois de novembre (et oui, comme souvent, j'ai du retard dans les articles!)

barres au sol

Trois barres au sol alignées pour être passées au trot, et former également deux couloirs, trois autres barres au sol isolées, dont deux pouvant être franchies en quinconce, et des portes de plots.

Un parcours à choix multiple, pour tester la rapidité d'exécution dans les changements de direction , à faire en mors ou en cordelette, pourquoi pas également en travail à pied du cheval, version éthologie ou préparation du cheval d'obstacles, ou encore gymnastique du cheval de dressage, de quoi surtout varier le quotidien!

equifun

  Beaucoup de travail pour ma part sur les transitions précises, dans les couloirs ou entre les plots, ou entre deux barres : placer une transition entre la barre au sol verte et la porte de plots, une dans le couloir et une autre avant la barre au sol verte.. la présence des barres incite à éviter un déséquilibre vers les épaules dans la transition, et garde cheval et cavalière bien concentrés!

  et comme on s'amuse aussi, on fait aussi dans le poser de gant sur la pile de plot à un passage, au sommet d'un chandelier à un autre, et bien, même pas peur!

travail cheval barres

 

Bref,comme un schéma vaut souvent mieux qu'un long discours quelques uns des nombreux enchaînements possibles du parcours de travail du cheval, un de plus dans la série idées pour travailler son cheval seul!

 

parcours-travail-cheval-trace-jpg.jpg

deux tracés de base :

- rose ; les trois barres au sol alignées au trot : cadence, rectitude...

- vert : un couloir, une barre au sol, rectitude, précision dans la place du franchissement de la barre au sol si l'on commence par la barre au sol pour pouvoir ensuite entrer bien droit dans le couloir sans flottement, quand le tracé est acquis et se fait sans hésitation et dans la rectitude, on ajoute d'abord une transition dans le couloir (pour faciliter la rectitude), puis une deuxième entre le couloir et la barre, réactivité!

 

Possibilités infinies ensuite, un point de départ commun (un couloir pour le tracé jaune, une porte pour le bleu) et à chaque passage, on change le choix de "l'obstacle" suivant : une barre au sol, une porte de plots, en ligne droite, en ligne brisée, en ligne courbe, à une allure différente, en intégrant des transitions, des pas de côtés... selon le niveau du cheval et du cavalier, il y a le choix!

Le parcours étant installé à la base pour les jeunes chevaux des écuries , les barres au sol sont encadrées pour la plupart, ce qui simplifie les problèmes de tracé.

Bref, des chouettes séances!

 

Et bien sûr, si on est dans un objectif de travail du cheval de CSO, il suffit de remplacer les barres au sol isolées par des petits obstacles ; travailler la précision du tracé à l'abord et à la réception, lutter contre la tendance à la précipitation, le cheval ne pouvant anticiper le tracé que l'on peut modifier à chaque fois, cadencer, travailler la rectitude dans l'abord et après le saut, là encore, plusieurs objectifs!

Et pour le cavalier, un exercice qui oblige à regarder autre chose que l'obstacle qu'il est en train de franchir s'il ne veut pas se trouver très vite en difficulté! Anticipation obligatoire pour avoir de belles trajectoires bien fluides! (le fameux regard panoramique de Michel Robert, cela se travaille!)

Tag(s) : #séance de travail du cheval -dressage - CSO...