Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au programme des séances de dressage des  vacances, un petit rappel des bases version précision des transitions. Au quotidien j'ai parfois tendance à me relâcher un peu, à tolérer quelques foulées de plus par ci ou manque de rectitude par là, de la prise de conscience à l'action, il n'y a qu'un pas, en selle et au travail!

 

Sur le papier, l'exercice est simple côté cheval comme cavalière : des transitions entre le pas, le trot, voir l'arrêt, cela ne devrait pas être bien sorcier , non, du genre du programme du galop 1 des examens d'équitation?

Oui, mais si l'on recherche justement le "tout comme dans le manuel" dans ces transitions, cela devient un peu plus complexe! Entre les hanches baladeuses, l'ajout d'une foulée par ci, la tête en l'air par là... au travail!

 

Le déroulé de la séance de travail:

 

- 15 minutes détente rênes à la couture, on alterne tour de piste, diagonale et grands cercles en A ou C au pas et au trot.

Les transitions entre le pas et le trot se font à la voix et à l'assiette. Je m'oblige à les demander à une lettre précise pour vérifier dès le début de séance la qualité de la communication cheval - cavalière et sa réactivité.  Aucun problème dans les transitions montantes, cela donne une idée de l'impulsion dont bénéficiera la séance, les transitions descendantes en revanche se font souvent attendre une foulée ou deux de plus. Eros a un surplus d'énergie à dépenser, passage au galop "libre", quelques longueurs et cercles, ça ronfle, on se met en équilibre, on pose les mains, et on attend un peu!

 

Retour au calme ensuite, quelques jambettes enchaînées, et à nouveau reprise des transitions, toujours rênes posées, en version quatre transitions (pas-trot, trot-pas, pas-arrêt, arrêt-pas) sur chaque longueur, cette fois, cela passe impéc, bien à la lettre, mais côté rectitude, ce n'est pas ça.

DSCF5781.JPG

Deuxième phase :

- 10 minutes dans une attitude plutôt étendue, contact léger, d'abord un peu de mobilisation latérale sur le cercle au pas, puis une série d'épaules en dedans, un enchaînement cercle - contre changement de main au galop, et nous voilà prêts à passer aux choses sérieuses: 

 

- 15 minutes de travail spécifique autour de ces transitions en attaquant l'objectif du jour : une transition à chaque lettre soit 12 transitions par tour : la répétition favorise la compréhension du cheval, le rend réactif aux jambes  (le réveille les jours un peu mous!) , léger à la main dans un équilibre amélioré par la rapidité des transitions qui doivent le maintenir sur le qui-vive et donnent géréralement des transitions de plus en plus bondissantes. Peu à peu les aides du cavalier deviennent elles aussi de plus en plus légères et discrètes (côté théorie tout va bien, côté pratique... souvent plus difficile!).

 

 

Les dimensions et les lettres d'une carrière de dressage 40 m par 20 m:

dimension-carriere-40-20.jpg

en restant uniquement dans les basiques :

pas-trot

trot-pas

pas-arrêt

arrêt-pas

 

puis

arrêt-reculer

reculer-pas

trot-arrêt

arrêt-trot

reculer-trot

 

et enfin quelques transitions dans l'allure avec quelques allongements au pas et au trot .

  du basique, du basique, du basique!

 

en pratique?

Pour commencer, une transition toutes les deux lettres (donc 6 par tour!), ça se passe plutôt bien, réactivité, ok, quelques allongements sur les diagonales entre chaque tour, et on passe à l'objectif du jour, une transition par lettre, début RAS, jusqu'au premier reculer, ça lâche la main, ça part en crabe, transition montante à suivre en total déséquilibre, argh!

C'est bien sûr le moment choisi par un oiseau-crocodile pour s'envoler un peu bruyamment dans la haie, et hop écart et marche en crabe bis! J'insiste un peu pour remettre les épaules devant les hanches et passe en contre épaule en dedans en piste intérieure, ça monte en pression, ça piaffote sur place, bref, argh bis!

Et c'est là où les séances d'équitation en amazone en cordelette reviennent en mémoire, on lâche tout côté main, on desserre les jambes, on souffle un grand coup, et on reprend le même travail qu'à la détente, sans les mains, assiette, assiette, assiette + voix, et attitude relax, et bien oui, tout de suite, ça va mieux!

 

On y retourne donc, et en mettant le moins de pression possible, ça va! Seul le reculer à main gauche restera le point noir de la séance, il va falloir creuser ça, impossible d'empêcher les hanches de déraper à l'intérieur.

 

 J'ajoute ensuite le galop, juste deux ou trois départs, Eros chauffe vite sur les transitions rapprochées au galop, et vu l'état un peu speed aujourd'hui, pas la peine d'en rajouter. Les quelques transitions demandées se passent bien, ça me suffit.

Pied à terre sur une transition réussie trot-arrêt-reculer à main droite, et un petit tour au pas brouting pour terminer!

 

DSCF5783.JPG

 

A suivre, et à creuser association transitions - déplacement latéral pour améliorer tout ça!

 

Et pour ceux qui cherchent des idées de séances de travail du cheval, le plan est enfin à jour ou presque:

les exercices et séances pour travailler son cheval seul

Tag(s) : #séance de travail du cheval -dressage - CSO...