Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Poursuite du travail autour de l'abord et de la réception à l'obstacle, tant pour le cheval que pour la cavalière, articles précédents à retrouver ici:

séance de travail du cheval,équitation, reprise, travailler son cheval seul

  DSCF0644.JPG

Aujourd'hui, un croisillon en X (une barre au sol pour les premiers passages, et un vertical un petit peu plus haut pour les derniers), pour être franchi par le cheval dans les deux sens, et un couloir de barres au sol de chaque côté pour ne pas se focaliser sur la direction mais bien sur la cadence pour le cheval et la position pour la cavalière, c'est déjà bien du travail!

Quand ce sera bon de ce côté là, on enlèvera l'aide du couloir de barres!

Un dessin vaut mieux qu'un long discours :

exercice-saut-d-obstacle.jpg

L'exercice est très simple : sauter le croisillon, passer dans le couloir,  puis dessiner une courbe, passer entre les barres et le croisillon, nouvelle courbe, traverser le couloir en sens inverse et franchir le croisillon en sens inverse et enchaîner avec la même chose de l'autre côté du croisillon.

 

Selon le niveau du couple cheval cavalier, on peut tourner dans le même sens avant et après le saut ou changer de côté et donc changer de pied.

C'est un exercice qui permet de bien caler le cheval sur le dispositif et pour un cheval comme Eros qui avait tendance à beaucoup précipiter, la présence régulière de courbes et de lignes droites sans saut lui permet d'attendre sans bagarre.

 

Une séance avec un cheval, très, très actif, l'effet mauvais temps sans doute : un cheval qui se déplace beaucoup moins au pré qu'à la belle saison, qui passe le plus clair de son temps devant le tas de foin, plus un temps frais, cela fait un cheval qui n'a qu'une envie : laisser jaillir la vapeur! Il faut bien doser la soupape!

 

Pas de demande de sa part pour prolonger les papouilles au pansage, pas de bâillements, mais une bouche toute grande ouverte pour attraper le mors et un pas très actif pour aller vers la carrière, le message est clair : quand est-ce qu'on galope?!

 

Et c'est là où l'exercice du jour trouve son intérêt, je suis montée sur une cocotte-minute, mais elle n'a pas explosé et j'ai eu quelques jolis sauts!

 

Et comme souvent, en mettant pied à terre à la fin de la séance : aucune trace de transpirtation côté cheval en dépit du poil d'hiver (on continue de beaucoup travailler au pas entre deux exercices intensifs, mais cela évite les soucis!), en revanche côté cavalière....

 

Et profitant d'un des rares jours sans pluie en ce moment, un sympathique moment ensuite de brouting en main, lecture pour moi!

Tag(s) : #séance de travail du cheval -dressage - CSO...