Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DSCF5629.JPG

  J'arrive au fond de plusieurs pots d'onguents divers pour les sabots de mister cheval, et comme à chaque fois de repasser une commande en sellerie, les mêmes questions se posent face à la quantité de graisse à pied, huile pour sabot, goudron,  et onguents en tout genre proposés!

DSCF5631.JPG

J'en profite pour vous faire partager le résultat de quelqus unes de mes recherches sur le sujet

 

link

La muraille du sabot est recouverte du périople, sorte de vernis qui protège le sabot contre sa déshydratation.

La sole du pied est constituée d'une plaque de corne qui protège les parties internes sensibles du pied.

La fourchette est constituée d'une masse de tissu spongieux et élastique qui protège le coussinet plantaire. Elle sert également de surface d'appui pour supporter la pression qu'exerce le poids du cheval.

Entretien quotidien des pieds

Les organismes pathogènes se concentrent dans les endroits ou les animaux sont confinés (box), ces lieux  doivent être curés ou nettoyés quotidiennement afin de réduire les risques de pourriture de la fourchette. Cette pourriture est le résultat de l'action des bactéries qui pénètrent au niveau et aux alentours de la fourchette, et causent une odeur nauséabonde et un ramollissement de la fourchette.

Les soins quotidiens comprennent l'utilisation régulière d'un cure-pieds pour le nettoyage des pieds. Une brosse métallique à poils doux est utile pour le curage de la sole, de la fourchette et de la muraille du sabot. Il est important d'éviter d'endommager la périople en exerçant une trop grande pression sur la brosse métallique, condition qui affecterait l'équilibre de l'humidité du pied.

DSCF5633.JPG

 

Maintenir l'hydratation du pied

L'hydratation du pied du cheval contribue à maintenir sa souplesse et prévient le fendillement du sabot. La majeure partie de l'humidité nécessaire au pied sain et bien protégé est produite par le pied lui-même.

Des conditions extrêmement humides, comme sur des terrains boueux ou dans des stalles humides, favorisent le dessèchement rapide des pieds.Exposées constamment à des conditions humides, les huiles naturelles et la couche protectrice du pied s'éliminent.

Afin d'assurer une hydratation normale du pied, on peut appliquer régulièrement sur le sabot, un apprêt à sabots contenant de l'huile animale telle que la lanoline. Si l'apprêt gras n'est pas un dérivé du pétrole, il peut être massé pour le faire pénétrer dans la couronne, la fourchette, et la sole, aussi bien que dans la muraille. L'apprêt aide à conserver la souplesse de la sole et à éliminer les tissus morts autour de la fourchette et du talon. De plus, le massage de la couronne stimule la croissance d'une nouvelle muraille saine.

DSCF5634

Que choisir pour les sabots de mon cheval?

 

En résumé, pour un cheval sans problème particulier et sans indication spécifique donnée par le maréchal ferrant qui le suit, dans la boîte de pansage on trouvera donc deux produits, l'un à base de graisse ou huile pour nourrir et  hydrater, l'autre à base de goudron pour à l'inverser lutter contre l'humidité.  

- Onguent blond ou vert , ou produit à base d'huile animale (lanoline)  ou végétale (huile de laurier) pour assouplir et hydrater (il existe des marques proposant des formules spéciales été ou spéciales hiver), à appliquer du bas vers le haut

- goudron de norvege qui assèche pour la sole et la fourchette, et forme une sorte de film barrière à l'humidité , à appliquer sur pied sain et sec pour ne pas enfermer bactéries ou humidité sous le film en question. 

 

(et une boîte de gants jetables pour appliquer tout cela sans conserver des heures le doux parfum voir le goudron incrusté sous les angles pendant des heures...!)

Tag(s) : #un cheval au quotidien...