Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

transition alimentaire cheval

  La douceur persiste, s'il n'y avait les brumes du matin, on se croirait toujours en été!

alimentation cheval

  c'est ce que semblent en tout cas concevoir également les chevaux, retour de l'activité sieste - papouilles en troupeau!

P1020225.JPG

Bref, je m'éclipse vite et les laisse à leux activités.

P1020229.JPG

J'en profite pour donner une avis sur une question reçue :

 

Comment faire une transition alimentaire pour le cheval entre pré et box?

 

J'imagine qu'il s'agit d'un cheval ayant passé les beaux jours au pré et que l'on rentre au box en hiver, comme toute transition alimentaire, il s'agit d'y aller très progressivement, le système digestif du cheval est très fragile, renforcé par le stress du changement d'habitude;

 

Sans avoir cette transition particulièrement marquée (pré ou paddock toute l'année) , chez nous, la transition alimentaire entre le tout herbe et le "foin-compléments alimentaires" a commencé également.

Selon les chevaux, on a d'abord introduit le foin, pour compenser les pertes nutritives de l'herbe de ce début d'automne et préserver une bonne quantité de fibres.

Pour les emphysémateux (Eros et mamie jument!) , on privilégie l'herbe à la place du foin le plus longtemps possible en leur réservant les parcelles avec la meilleure herbe possible, et l'on introduit une petite ration de céréales en complément. Là aussi, c'est très progressif, d'une grosse poignée le premier jour à un litre au bout d'une semaine. Farine d'orge mouillée, compléments alimentaires spécial pour cheval âgé et pour l'aide à la respiration.

 

Pour compléter, extraits d'une fiche des "http://www.haras-nationaux.fr"  sur la prévention des coliques

Le cheval est un herbivore, très sensible à l’équilibre de son alimentation et aux changements que l’on y opère.
Respecter la digestion de mon cheval, c’est lui distribuer des repas réguliers, à des horaires fixes, au minimum trois fois par jour.

Le changement d’alimentation doit être progressif : il faut respecter des périodes de transition. En effet, une partie de la digestion est réalisée dans le gros intestin par des microorganismes -on parle de flore intestinale- qui se nourrissent des aliments mais les rendent également digestibles par le cheval par des processus de fermentation. Cette flore intestinale est donc adaptée à l’alimentation du cheval.
Lors de changement de régime alimentaire, il faut permettre la mise en place d’une flore adaptée. C’est pour cela qu’un nouvel aliment doit être introduit progressivement dans l’alimentation de votre cheval. Cette transition alimentaire se réalise en quelques jours pour les aliments concentrés et peut durer jusqu’à 2-3 semaines pour des changements importants de fourrages. Les risques d’une transition alimentaire mal conduite ou trop brutale sont l’apparition de diarrhées ou de coliques.

L’alimentation doit donc être adaptée aux besoins et respecter le plus possible le comportement alimentaire naturel du cheval.

- Respecter une régularité dans la nature et la distribution quotidiennes de la ration.
- Respecter une transition alimentaire de 4 à 8 jours chaque fois que le régime est modifié (changement d’aliment,
changement de stock d’aliment, adaptation du régime au niveau d’activité requis, mise au pâturage, mise au box):
- Incorporer progressivement un foin issu d’un nouveau stock à l’ancien.
- Réaliser progressivement l’introduction d’un nouveau concentré ou d’un nouveau pourcentage de concentré
dans la ration (besoins énergétiques accrus lors d’entrée en compétition par exemple).
- Mettre à l’herbe progressivement en diminuant inversement la ration hivernale.
- Veiller aussi à : Gérer les pâturages : au printemps, attention aux prés trop riches; limiter la surface disponible par cheval et les durées de pâturage. Attention aux prés surpâturés où les chevaux ingèrent de la terre.
- Ne pas surcharger la ration lors de la mise au box en hiver.

- donner à manger en quantité adéquate en instaurant une durée minimale de prise alimentaire ce qui o ccupe et tranquillise le cheval. Ceci se produit naturellement au pâturage.
-En box, même si la ration prévoit des concentrés, il faut toujours donner du foin ou de s fourrages dont la
consommation allonge le temps d ’ingestio n.

Tag(s) : #Soins alimentation saisons - hébergement...